@Informateur.info- Le Comité national d’hommages aux Doyens a organisé un point de presse le mercredi 30 octobre 2019 dans la commune du Plateau à Abidjan. Ledit comité prévoit des journées d’hommages à Lambert Amon Tanoh, ancien ministre de l’Education nationale de Côte d’Ivoire et compagnon de Félix Houphouët-Boigny.

Présidées par Kandia Camara, ministre de l’Education nationale de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, ces journées se dérouleront les 15 et 17 novembre 2019 à la salle des fêtes du Sofitel hôtel ivoire à Abidjan.

Selon Kandia Camara, c’est à juste titre qu’elle a accédé à la demande du comité national d’hommages au Doyen. «Lambert Amon Tanoh a été le troisième ministre de l’éducation nationale dans l’histoire de la Côte d’Ivoire. Pendant sept ans (1963-1970), il a conduit des mains de maître le ministère de l’éducation nationale». Puis d’ajouter : «Rendre hommage, c’est rappeler au tribunal de l’histoire, la vie d’un homme pour en tirer les grandes leçons de vie et les offrir comme modèle aux jeunes générations. l’hommage est un devoir de justice sociale et c’est en cela qu’il est souhaitable que cela se fasse du vivant de l’individu».

Elle a invité les populations ivoiriennes plus précisément les acteurs du système éducatif à se mobiliser pour un hommage chaleureux au doyen Lambert Amon Tanoh.

Nadège Coulibaly, la présidente du comité d’organisation de ces journées a donné le programme de ces journées. «Une conférence publique sera animée, le 15 Novembre à 09h par le ministre Lambert Amon Tanoh lui-même, à la salle des fêtes de l’Hôtel Ivoire sur le thème ”L’histoire Coloniale et postcoloniale de la Côte d’ivoire avec l’un des serviteurs du Président Félix Houphouët-Boigny encore en vie”. Un dîner-gala aura lieu dans la soirée du 15 Novembre 2019 à partir de 21h dans la même salle de l’hôtel Ivoire. Pour terminer, une séance de consultation suivie de dons de médicaments aux populations d’Eboué, village natal du célébré, se déroulera le dimanche 17 Novembre 2019 à Eboué.

Pour rappel, la première édition s’est déroulée le 13 Décembre 2018 et elle avait été consacrée au Professeur Hyacinthe Sarassoro. Aimé Zebeyoux, Secrétaire d’Etat chargée des droits de l’homme, avait été sollicitée pour en être la présidente d’honneur.

Steven IBRAHIM