PUBLICITE


@Informateur.info- Prévu du 24 au 27juin 2019, le mouvement d’humeur des transporteurs annoncé par leur faitière, le FENAT aurait été suspendu selon une communication du ministère des transports.

En effet, suite à l’annonce de la grève de la FENAT, le gouvernement burkinabè a pris le taureau par les cornes. Il a immédiatement engagé des discussions qui ont abouti à dissiper les points de désaccords, et devraient permettre «la continuité des activités de transport», fait savoir la note.

Les négociations ont été menées par le ministre des transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière, Vincent T. Dabilgou, accompagné du ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat, Harouna Kaboré, qui avaient en face, les responsables de la FENAT, conduits par son secrétaire général, Bonaventure Keré, et des  responsables des compagnies de transport (TCV, TSR, STAF, Elitis).

A en croire la communication  du ministère  en charge du transport, les deux délégations se sont accordées sur la nécessité d’assurer la continuité des activités de transports, et de continuer les échanges afin de trouver des solutions définitives aux différentes préoccupations des transporteurs.

Yannick KOBO

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment