@Informateur.info- Les avocats burkinabè ont décidé de lever totalement la mesure de suspension de leur participation aux différentes audiences. Cette décision, selon eux, fait suite à la reprise du travail des greffiers et gardes de sécurité pénitentiaire.

La décision de levée de suspension a été prise le lundi 10 juin au cours d’une assemblée générale tenu à Ouagadougou.
C’est le 23 avril 2019 que les avocats ont décidé d’observer un arrêt de travail pour protester contre ce qu’ils qualifient de «dysfonctionnements» de l’appareil judicaire. Ils avaient décidé le 27 mai 2019 de reprendre leur participation aux différentes audiences à l’exception de celles relevant du correctionnel. Après deux semaines d’observation, c’est toute la chaîne pénale qui reprend le chemin du travail.

César KOUAME

Articles connexes

Leave a comment