@Informateur.info- Le rideau est tombé, mardi nuit, sur la soirée gala de distinction de la Convergence des Peuples pour la promotion du Traité d’Amitié et de coopération (COPTAC) entre le Burkina et la Côte d’Ivoire. Et pour la circonstance, la 5é édition a tenu toutes les promesses des fleurs. Au-delà des discours, ce sont les sourires et le bonheur qui se lisaient sur les visages radieux des heureux lauréats qui ont constitué les meilleurs instants de cette soirée gala.

Du Directeur Général de Chim-inter, Yamoussa Coulibaly, au Pdg de Dmeib, Jean Marie Ibrahim, en passant par celui de TCV, Idrissa Barro, ou encore du Consul Général du Burkina Faso à Abidjan, Benjamin Nana et de la Vice-présidente de la Commission nationale des droits de l’homme de Côte d’Ivoire (Cndhci), Dr Marie Paule Kodjo, pour ne citer que ceux-là, le bonheur de recevoir le Grand Prix du TAC était palpable. Mais il n’y a pas que les opérateurs économiques qui ont été distingués, les ministres burkinabè et Ivoirien de la jeunesse, Salif Tiemtoré et Mamadou Touré étaient de la partie.  

Ce sont 19 Grands Prix qui ont été décernés au cours de la soirée gala, 7 Grand Prix d’honneur et un Super Grand Prix attribué au ministre d’Etat, ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara pour la lutte contre le terrorisme.

La 5é édition de la célébration du TAC aura été une réussite à l’instar des précédentes qui ont mobilisé des personnalités d’horizon divers autour des valeurs et de l’idéal de coopération, d’intégration et de développement. Son promoteur, Désiré Yaméogo, peut en être fier du travail abattu.

Alfred SIRIMA