Informateur.info- Les populations de Grand-Lahou sont en plein préparatif de la visite d’Etat du président Alassane Ouattara dans leur département. Prévue pour le lundi 3 août prochain, la cellule technique de la présidence de la république a effectué, ce lundi 27 juillet, une mission de reconnaissance des lieux. Guidée par le Préfet du département M. Zambélé Kouamé et le député-maire Daya Jean, cette mission a visité plusieurs sites et procédé à des repérages sécuritaires.

Au terme de cette mission, il a été retenu quatre étapes principales à l’occasion de cette visite d’Etat de quelques heures. Le président de la république se rendra à Grand-Lahou par hélicoptère et se posera à la gare routière qui sera aménagée pour la circonstance pour son accueil. De la gare il aura le choix entre se rendre directement sur la tombe de feu Assouan Usher d’où il va déposer une gerbe de fleur avant d’attaquer le stade pour un grand meeting. Ce premier schéma arrêté par le protocole d’Etat a été signifié aux autorités locales par le chef de la mission. «Nous nous mettons à votre disposition pour toutes les consignes que vous nous donnerez », a promis le Préfet.

Peu avant l’arrivée de la cellule technique de la présidence,  le député-maire Daya Jean a mobilisé à la salle des fêtes de la mairie des chefs de communautés, des groupes de jeunes et de femmes à qui il a offert la somme de 8 millions FCFA dans le cadre de la mobilisation. «Les cadres de Grand-Lahou n’attendent pas que le président Alassane Ouattara leur donne les moyens pour organiser sa venue. Je veux une mobilisation extraordinaire parce que ça fait 30 ans que notre département n’a pas enregistré de visite d’Etat», a-t-il lancé.

Jean François Fall