@Informateur.info- Cinq mois après le sommet de Pau (France), convoqué par le président français Emmanuel Macron, les cinq chefs d’Etat du G5 Sahel se donnent rendez-vous, mardi 30 juin 2020, à Nouakchott en Mauritanie. Le président français, sera de la rencontre de Nouakchott. Objectif, examiner la situation au Sahel et évaluer la mise en place de la feuille de route de la rencontre de Pau du 13 janvier dernier.

A(re)lire Sommet de Pau: Les pays du G5 Sahel “souhaitent la poursuite de l’engagement militaire de la France”

Pour rappel, à l’issue du sommet de Pau, les président Burkinabè, Malien, Nigérien, Tchadien et Mauritanien avaient pris la résolution de créer une Coalition pour le Sahel, et inciter d’autres pays à soutenir cette coalition.

A(re)lire Terrorisme: Le G5 Sahel appelle à une grande alliance de la communauté internationale

La Côte d’Ivoire qui ne fait pas partir du G5 a été la cible le 13 juin dernier d’une attaque terroriste qui a coûté la vie à 12 militaires à Kafolo dans le nord du pays. Deuxième attaque du genre après celle de mars 2016 qui avait enregistré 22 morts, le pays d’Alassane Ouattara pourrait avoir une oreille attentive à l’appel à la solidarité de ses pairs du G5 Sahel.

Le G5 Sahel, faut-il le préciser, est un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale en matière de politiques de développement et de sécurité. Il a été créé février 2014 par cinq États du Sahel : Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad.

Jean François FALL