@LGP- C’est acté. L’ancien président français, Nicolas Sarkozy, sera jugé pour corruption, dans l’affaire des écoutes téléphoniques. Il sera donc entendu par le tribunal correctionnel de Paris.

Les derniers recours formulés par Sarkozy par le biais de son avocat Thierry Herzog et l’ex-haut magistrat Gilbert Azibert pour lui éviter un procès pour «corruption» et «trafic d’influence», ont été rejetés le mardi 18 juin 2019.

Déjà en mars 2019, Nicolas Sarkozy avait subi un revers de la Cour d’appel de Paris et de la chambre d’instruction, qui avaient rejeté les deux questions prioritaires de constitutionnalité et les appels relatifs à l’ordonnance de renvoi en correctionnelle de l’ancien chef de l’État français.

Yannick KOBO

Articles connexes

Leave a comment