@Informateur.info- La déclaration de candidature du Président Alassane Ouattara est très mal accueillie par une partie des Ivoiriens vivant en France.

Des centaines de manifestants ont pris d’assaut, samedi, la place Trocadéro à Paris pour dénoncer le 3e mandat du président du RHDP. Parmi eux, des membres des formations politiques ivoiriennes représentées en France, notamment le Front Populaire Ivoirien (FPI) et Générations et Peuples Solidaires (GPS).

Pancartes ou banderoles en main, ils ont exprimé leur colère dans les rues de Paris en rejetant l’idée que Ouattara puisse briguer un 3e mandat au regard de la constitution de 2016.

En effet depuis la déclaration de candidature de Alassane Ouattara, jeudi, lors d’une adresse à la nation, plusieurs manifestations de protestation ont éclaté à Abidjan et à l’intérieur du pays, notamment à Bangolo, dans la Nawa et à Bonoua.

Des manifestants ont incendié des pneus usagés sur la chaussée, paralysant la circulation et faisant redouter une flambée de violences à l’approche de la présidentielle de octobre.

Dalima DAHOUÉ