@Informateur.info- Le directeur général de Victoire Immobilier était à Bordeaux, en France, du 9 au 11 septembre 2021 sur invitation du Club Kanian. Arnaud Essoh, accompagné d’une forte délégation de Victoire Immobilier, dont Nadine Bahi et Sonia Koffi, respectivement directrice commerciale et chargée de missions, a instruit les membres dudit Club sur la question des investissements dans le secteur de l’immobilier. Des échanges fructueux avec les diasporas africaines et notamment, celles de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso où l’entreprise vient de s’installer.

Plusieurs rencontres étaient au programme du directeur général de Victoire Immobilier, à ce rendez-vous du Club Kanian. Des rendez-vous B2B qui ont permis aux membres d’échanger autour de la vision prospective et managériale du secteur de l’immobilier, de la vision architecturale ; des conditions et modalité de construction, des propositions de partenariat ; ainsi que des conditions de financement et d’acquisition foncière ; de l’investissement immobilier ; puis de la question du développement durable dans les programmes immobiliers, en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso.

Dans le premier pays, Victoire Immobilier a son siège et dans le second, une succursale sera bientôt ouverte, l’entreprise disposant déjà de plusieurs centaines d’hectares, dont de nombreux terrains, bientôt disponibles à quelques minutes de Ouaga 2000.

De ce fait, Arnaud Essoh a rencontré Jean Jacques Ocho, représentant un collectif d’associations parisiennes qui a fait le déplacement à la rencontre de Victoire Immobilier pour d’éventuelles opportunités d’achat. Puis, Jacques Delpy, architecte DPLG, 33 ans d’expérience, membre du Club Kanian et installé à Abidjan depuis un an. Celui-ci a souhaité partager sa vision architecturale et proposer ses services à Victoire Immobilier.

Le directeur général de l’entreprise immobilière a par ailleurs rencontré Philippe Tilliet, architecte urbaniste accompagné de Michel Luc expert-comptable. Ils Ont échangé autour de la vision globale de la construction d’une ville nouvelle et tous les contours s’y afférents.  Christophe Feuzet, investisseur, détenteur d’un portefeuille d’investissement pour le compte de sportifs de haut niveau, n’est pas resté en marge de cette rencontre avec Arnaud Essoh. Quant à Nathalie Birac de la Start Up bordelaise Finz, spécialisée dans les financements de projets durables, elle a partagé avec le chef d’entreprise, les possibilités de levées de fonds concernant un programme de ville “Verte”, comme Victoire Immobilier envisage de le faire à Andou-M’Batto.

Invité à animer une conférence de presse sur le thème : “Quel investissement immobilier pour la diaspora africaine”, Arnaud Essoh a présenté son parcours inspirant qui été traduit par le partage de son expérience terrain et surtout, la vision qui l’a toujours animée. Il a également présenté les motivations qui l’on poussé à créer son entreprise.

Incitant les participants à la conférence à ne pas hésiter à investir dans ce secteur très rentable qu’est l’immobilier. Il a informé les têtes de réseaux de la diaspora, présentes à cette rencontre que le Grand Abidjan est en chantier avec d’importants travaux d’infrastructures, en cours de réalisation, lesquels accroissent la valeur des terrains urbains.

« En ce qui concerne les documents administratifs, une nouvelle politique beaucoup plus volontariste et transparente, incarnée par le ministre de la Construction, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, M. Bruno Nabagné Koné, a été mise en place. J’en veux pour preuve, le lancement des activités du Système intégré de gestion du foncier urbain (SIGFU), effectué par le Premier ministre Patrick Achi, en août dernier, en vue du traitement diligent des procédures d’obtention des ACD. Tous ces efforts de l’Etat visent à sécuriser les transactions immobilières et accélérer le traitement des ACD. Abidjan est plus que jamais propice à l’investissement immobilier », a laissé entendre Arnaud Essoh, à ses interlocuteurs.

Soulignons qu’avec ses 6 000 souscripteurs en quatre ans d’existence, ses 33 programmes fonciers et immobiliers dont 24 ont été livrés et 9 autres en cours de commercialisation, Victoire Immobilier se positionne comme l’une des entreprises opérant dans la promotion immobilière et l’aménagement foncier, les plus cotées en Côte d’Ivoire.

Le sérieux de l’entreprise lui a permis de se hisser au sommet du secteur. Victoire Immobilier a eu à cœur de mettre au-devant de son action, l’intérêt supérieur de sa clientèle, en misant sur le triptyque: confiance-rapidité-transparence, ce qui fait d’elle une entreprise citoyenne adoubée par le ministère de la Construction en Côte d’Ivoire. Son directeur général, Arnaud Essoh a déjà reçu plusieurs distinctions internationales, notamment le prestigieux prix international « Star for leadership in quality » dans la catégorie Or décernée respectivement à Paris en 2018 et à Hong Kong en 2019.

Une correspondance particulière