@Informateur- L’Africa Sports d’Abidjan a battu ce samedi 14 décembre 2019 son grand rival, l’Asec d’Abidjan sur le score de 1-0 au stade Félix Houphouët-Boigny. Si ce score acquis grâce à un but sur penalty met fin à 5 ans sans victoires de l’Africa dans le derby du football ivoirien, le fait cette année est loin de la pelouse.

De fait, après plusieurs années sans grand intérêt pour ce match naguère chaud bouillant, le public ivoirien s’est de nouveau pris de passion pour ce match. Ce, grâce à une véritable campagne lancée sur les réseaux sociaux.

Ainsi, depuis près d’une semaine, par publications interposés, les supporters des deux camps se sont envoyés des piques le tout dans un bel esprit sportif. Même au sommet de l’Etat, des ministres se sont prêtés au jeu du duel « Asec-Africa ». Dobo Myss Belmonde, Touré Mamadou, Gaoussou Coulibaly ou encore l’opposant Kouadio Konan Bertin dit KKB y sont tous allés de leur petit commentaire.

Les débats politiques ou encore ceux sur le football international ont laissé toute la place à ce match. Sur le plan économique, le club cher au président Roger Ouégnin a même annoncé avoir écoulé plus de 1000 maillots jaunes et noir.

Si pour la qualité du jeu et l’intensité du match, les supporters doivent encore patienter, le derby Asec-Africa de ce 14 décembre a encore démontré si besoin en est, la puissance des réseaux sociaux en Côte d’Ivoire. C’est ce qu’a choisi de relever le ministre en charge du Tourisme, Siandou Fofana.

« Ce challenge Asec Africa aura l’avantage de booster la compétition nationale », a écrit sur les réseaux sociaux le membre du gouvernement. Il ne reste plus qu’à espérer des initiatives de la Fédération ivoirienne de football qui, en surfant sur cette campagne peut relancer un championnat à la traine depuis plusieurs années.

Abraham KOUASSI