@Informateur.info-  Coup dur pour Ahmad Ahmad. Président sortant de la Confédération africaine de football (CAF), le Malgache a été condamné à l’interdiction d’exercer toute activité liée au football pour une période de 5 ans.

C’est la chambre de jugement de la Commission d’éthique indépendante de la FIFA qui a livré cette décision. A en croire la faitière du football mondial, le dirigeant malgache s’est rendu coupable de malversations financières.

«L ’enquête sur le comportement de M. Ahmad au poste de président de la CAF entre 2017 et 2019 a porté sur diverses questions liées à la gouvernance de la CAF, dont l’organisation et le financement d’un pèlerinage à La Mecque, ses accointances avec l’entreprise d’équipement sportif Tactical Steel et d’autres activités», indique la note de la FIFA.

A en croire l’enquête, le président de la CAF, « avait manqué à son devoir de loyauté, accordé des cadeaux et d’autres avantages, géré des fonds de manière inappropriée et abusé de sa fonction de président de la CAF».

Pressenti pour être candidat à sa propre succession, Ahmad Ahmad risque de devoir céder son fauteuil avec cette affaire.

Steven IBRAHIM