PUBLICITE


@Informateur.info- Invité de Vaha Yao Josué, président du Parlement des Enfants et ses camarades, le député de Yamoussoukro commune, Kouassi Kouakou Patrice di KKP a animé une séance de restitution des travaux de l’Assemblée nationale aux enfants du parlement, aux étudiants des grandes écoles de la ville de Yamoussoukro. C’était le samedi 16 mars 2019, à la salle des fêtes de la mairie. D’entrée, Me Kouamé Kouassi Patrice, par ailleurs premier adjoint à la mairie, a précisé qu’à l’Assemblée nationale, les élus ont neuf (9)  mois de session parlementaire, ordinaire. «De janvier à fin mars, les députés sont en vacances parlementaire. Au cours de ces vacances si les députés sont appelés à se réunir, ce sont des sessions extraordinaires », a-t-il précisé. L’orateur du jour a aussi tenu à préciser que l’Assemblée nationale est composée de deux organes. Celui de décision nationale appelée le bureau de l’Assemblée nationale présidé par le président du parlement, les vice-présidents, les secrétaires généraux, et les questeurs. Le second organe est constitué des commissions qui sont chargées d’étudier les lois à elles soumises. Ces rapports sont débattus avant le voter. «Ce qui est le plus reconnu au niveau de l’institution, souligne l’honorable KKP, ce sont les projets de lois qui viennent du gouvernement». Lorsque les lois ne viennent pas du gouvernement, cela s’appelle les propositions de lois. L’Assemblée nationale, à en croire l’honorable KKP, contrôle les actions du gouvernement. «Le député peut donc demander des comptes au gouvernement», précise t-il. Au cours de l’année 2018, l’Assemblée nationale a eu à voter 32 lois. Au 31 décembre 2018, ce sont 33 projets de lois qui sont arrivés sur la table de l’Assemblée nationale et qui n’ont pas pu être traités.

A la suite du bilan exposé, les débats ont permis aux étudiants et aux enfants du parlement de bien comprendre le fonctionnement, l’organisation et les activités que mènent les députés. Pour l’organisateur de cette séance de restitution, le président Vaha Yao Josué, du parlement des enfants, il s’agit pour lui d’instruire les jeunes sur les activités de l’Assemblée nationale, faire connaître ce que font les députés. Car ils seront appelés plus tard à prendre la relève.

Armand Koffi

Correspondant  Régional

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment