@Informateur.info- La récompense se trouve au bout de l’effort et du travail bien fait, a-t-on coutume de dire. Cet axiome se vérifie depuis quelques temps dans le parcours de la Société de coopérative Ivoirienne de négoce de produits agricoles (Scinpa). En effet, après s’être adjugé en décembre 2018, le Prix africain du développement de la Fondation 225 lors de la cérémonie du top 100 des meilleurs maires et artisans africains de développement, la Scinpa vient de se voir décernée un autre laurier.

Il s’agit du Prix Africain de l’émergence et du développement, catégorie Diamant des filières agricoles. Le jury international du Réseau des professionnels pour l’intégration africain (Repciaf) a été emballé par les reformes opérées par la coopérative Scinpa et les nombreuses actions sociales qu’elle initie au profit du monde paysan dans la région de l’Agnéby- Tiassa.

La cérémonie de remise de ce Prix international s’est déroulée, le samedi 13 juillet 2019 à Casablanca au Maroc en présence de nombreux convives. Cette soirée de distinction annuelle des meilleurs artisans de développement africain vise à promouvoir l’excellence dans plusieurs secteurs d’activités.


A(re) lire Moussa Sawadogo, le rêve d’un agriculteur accompli

Recevant ce trophée, deuxième du genre, à l’échelle internationale, le président du Conseil d’administration de la Scinpa, Moussa Sawadogo s’est dit honoré et à travers lui toute la Côte d’Ivoire. «Il y a huit mois, je recevais le Prix africain du développement, cette année je reçois le Prix Africain de l’émergence et du développement, catégorie Diamant des filières agricoles. C’est notre coopérative qui est primé, certes, mais nous n’en serions pas là si le contexte général de la filière café-cacao en Côte d’Ivoire n’était pas bonne», a-t-il réagi. Avant de remerciement les autorités ivoiriennes pour les efforts entrepris afin que le paysan vive mieux de son travail. Pour sa part, le lauréat a promis poursuivre dans la voie de l’excellence de sorte à ce que cela inspire les autres coopératives.

Crée en mars 2003, la coopérative ivoirienne de négoce des produits agricoles, qui se présente comme l’une des meilleures en Côte d’Ivoire, s’est muée en 2014 en une société coopérative avec un Conseil d’administration. Engagée au service du bien-être des planteurs, la Scinpa a, à son actif, dans la région de l’Agnéby-Tiassa, la construction de plusieurs écoles, des forages, et la réhabilitation de plusieurs centres de santé.

Dalima DAHOUE

Articles connexes

Leave a comment