@LGP- Les membres fondateurs de la Société coopérative simplifiée des commerçants de bétail de la région des lagunes (SCOOPS-CBL) ont porté à la tête de leur organisation coopérative, M. Toé Seydou, comme président du comité de gestion. C’était au cours de l’assemblée générale constitutive qui a eu lieu le vendredi 22 mars 2019, au siège de cette structure logée au sein de l’abattoir de Port-Bouet.
En présence des représentants du gouvernement ivoirien, de la mairie de la commune de Port-Bouët, et de Dao Ibrahim, représentant le président de la fédération nationale des coopératives de la filière bétail-viande (FENACOFBV-CI), Diarra Aboudramane, président de séance de cette assemblée générale, par ailleurs représentant du président de la confédération des fédérations nationales des filières bétail-viande de l’Afrique de l’ouest (COFENABVI-AO) a égrené les points à l’ordre du jour. A l’unanimité, les statuts et le règlement intérieur ont été adoptés par les membres de la SCOOPS-CBL, qui ont désigné M. TOE Seydou comme président du comité de gestion. «Je suis heureux d’être porté à la tête de notre coopérative. Nous nous inscrivons dans la logique de développement du gouvernement. Je m’engage à œuvrer pour l’amélioration du quotidien de mes membres», a promis le président de cette coopérative qui sort ainsi de l’informel.
A l’issue de cette assemblée générale constitutive, Dr. Kramo, directrice régionale de la région des lagunes au ministère des ressources animales et halieutiques a adressé au comité de gestion ces mots, «Ce n’est pas facile de gérer des hommes, mais je sais que vous y arriverez car vous êtes déjà ensemble. Ce n’est qu’une formalisation de votre coopérative. Tendez la main aux autres coopératives et travailler à l’union», a-t-elle souhaité. Quant à M. N’doli Patrick, conseiller technique et représentant le maire de Port-Bouët, il dira «Depuis son élection, Dr. Emmou a décidé d’accompagner tous les acteurs économiques. Il est à votre disposition et vous pouvez le solliciter à chaque fois que besoin sera, mais informez nous au plus tôt», a-t-il indiqué.

Yannick KOBO