Le président de la Société coopérative des commerçants de bétail et courtiers de la région des Lagunes (SCOOP), Toé Seydou, accompagné de son secrétaire général Moussa Zallé, a rencontré la presse ce jeudi 31 mai 2018 pour démentir les propos de Barry Babilé qui a laissé entendre, le mardi 29 mai dernier, dans le quotidien l’Expression, que ‘’le prix du kg de viande allait connaitre une augmentation’’ du fait des frais d’assurances que paient désormais les convoyeurs de bétail.

«Il ne faut pas alarmer les populations. Il n’y aura pas d’augmentation du prix du kg de viande sur le marché. Il est à 2000fcfa ici à l’abattoir. En ville, il est à un prix légèrement au-dessus, entre 2200f et 2300f, selon les quartiers», a déclaré Toé Seydou, président de la SCOOP qui a pointé le malentendu qui a été à la base de la déclaration de Barry Babilé. « En fait, je comprends pourquoi Monsieur Babilé a dit que le prix du kg de viande allait connaitre une hausse. C’est à cause de l’assurance qui est désormais instituée. Mais cette assurance est libre et volontaire. Elle n’est imposée à personne. Pour autant, elle règle le problème des bouviers qui sont parfois victimes d’accidents pendant les convois de bétail. Avec cette assurance, les propriétaires des convois ont moins de problèmes. Puisque l’assurance couvre les accidents et autres désagréments qui surviennent pendant le trajet », a-t-il expliqué. Avant de saluer l’engagement du gouvernement qui a consenti des efforts pour faciliter le convoyage du bétail. «Les tracasseries routières font dorénavant partie du passé. On observe une véritable fluidité au niveau des convois de bétail. Ce qui n’était pas le cas», assure le président de la SCOOP.

Tassigny Auriol