A Ouagadougou,  le 25 février prochain, se tiendra la cérémonie d’ouverture de la 25ème édition du festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (Fespaco).

Le thème qui couvrira cette promotion du cinéma africain jusqu’au 04 mars 2017 est : « Formation et métier de cinéma et de l’audiovisuel ».

Pour rappel, la Côte d’Ivoire nommée  ‘’pays invitée d’honneur’’cette année par les organisateurs de cet événement, a abrité la cérémonie de lancement du Fespaco 2017. C’était au palais de la culture d’Abidjan le 5 janvier dernier. A cette cérémonie qui a vu la participation de fortes personnalités dont l’ambassadeur du Burkina Faso en Côte d’Ivoire,  Mahamadou Zongo, le ministre de la Culture,  des Arts et du Tourisme burkinabè  Tairou Barry, et le ministre de la Culture et de la Francophonie ivoirien Maurice Bandama, les vingt films retenus dans la catégorie ‘’fiction long métrage’’ ont été dévoilés.

 Deux films ivoiriens en font partie, ce sont : ‘’Innocent malgré tout’’ des réalisateurs Kouamé Jean De Dieu et Kouamé Mathurin Samuel Codjovi, puis ‘’L’interprète’’ du réalisateur Olivier Meliehe Koné.

Marina Kouakou