@Informateur.info- A 33 ans, Charles Kaboré, l’emblématique capitaine des Etalons du Burkina Faso, a honoré, mercredi face à l’Ouganda (0-0), sa 100è cape sous la tunique rouge et vert, avec à la clé une qualification de la sélection nationale pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football prévue du 15 janvier au 28 février 2022 au Cameroun.

“Sans tricher, sans regret, avec toujours la plus grande fierté et le plus grand plaisir, j’ai toujours vêtu ce maillot des Etalons du Burkina Faso. 100 fois, 100 matchs, grâce à tous mes entraîneurs, mes coéquipiers et vous les supporters. Double et immense est ma joie ce soir”, a posté, le natif de Bobo-Dioulasso, mercredi, après la qualification des Etalons pour la CAN 2022

Charles Kaboré, milieu de terrain, son poste de prédilection, a joué la majorité de sa carrière à l’Olympique de Marseille (2007-2013) avec lequel il fut sacré champion de France en 2010 et a remporté trois Coupes de la Ligue ainsi que deux Trophées des champions. C’est sous le club de la Canébière que Charles Kaboré a, d’ailleurs, signé son premier contrat professionnel.

En 2013, l’ancien junior de l’AS Sonabel (2003-2004) et de l’Étoile Filante de Ouagadougou (2004-2007) au Burkina Faso quitte l’hexagone pour déposer ses valises au pays de Vladimir Poutine. En Russie, le capitaine des Etalons a successivement, joué, au Kouban Krasnador (2013-2015) et au club voisin de FK Krasnodar (2015-2019) avant de rejoindre le Dynamo Mouscou où il évolue, actuellement, depuis l’été 2019.

Avec la sélection burkinabé qu’il a intégré le 7 octobre 2006 face au Sénégal (1-0) à l’âge de 18 ans, Charles Kaboré promu capitaine des Etalons en 2013, a participé à la CAN à cinq reprises en 2010, 2012, 2013, 2015 et 2017. C’est avec le brassard de capitaine qu’il a conduit les Etalons en finale, perdue face au Nigeria (0-1) en 2013 en Afrique du Sud.

La prochaine compétition en 2022 au Cameroun sera la sixième participation du capitaine des Etalons à une phase finale de Coupe d’Afrique des Nations de football. Énorme pour un athlète de 33 ans !

Au physique imposant (1,82 m) Charles Kaboré force l’admiration de tous sur l’aire de jeu par son abattage et par sa propension à envoyer des tirs fulgurants de loin ou à tacler. Le prototype de guerrier accompli. Il entend conduire les Etalons sur la plus haute marche du podium au soir du 28 février prochain au Cameroun. Salut l’inusable combattant aux poumons de chien!

Alfred SIRIMA