Maurice Kakou Guikahué

@Informateur.info- On en sait un peu plus sur le mal qui a nécessité l’évacuation d’urgence du Pr Mairice Kakou Guikahué, Secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda en France. L’opposant, selon son avocat, Me Honoré Kouoto Atabi, a “choppé” la Covid-19 à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) où il était en détention avec d’autres cadres de son parti depuis début novembre.

Interrogé par le Nouveau Réveil, journal proche du Pdci-Rda, dans son édition de ce jour lundi 20 décembre 2020, Me Honoré Kouoto Atabi a expliqué que son client avait été évacué à l’Institut de cardiologie le 11 décembre suite à un malaise qu’il a fait à la MACA, son lieu de détention.

“Il s’est trouvé que sa santé s’est dégradée dans la nuit de samedi à dimanche, c’est à dire deux jours après son évacuation à l’Institut de cardiologie. Dans le prolongement, ce n’est pas un secret, on a découvert qu’il a choppé la Covid-19. Toute chose qui aurait aggravé son état puisqu’il fait quand même partie des personnes vulnérables. Il a quand 69 ans”, a confié au confrère Me Atabi qui redoutait déjà ce risque parce que “dans le milieu carcéral, les gestes barrières ne sont pas respectés avec rigueur”, a-t-il déploré, insistant sur “la santé précaire” de son client pendant son évacuation sanitaire.

Par ailleurs, selon lui, le directeur de cabinet du président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, N’dri Pierre Narcisse, co-détenu de Kakou Guikahué testé positif, également, à la Covid-19, souffrant déjà de “pathologies neurologiques” se trouve ” actuellement hospitalisé à la clinique Farah” à Marcory.

Pour rappel, ces deux personnalités du Pdci-Rda ainsi que d’autres cadres et militants de l’opposition sont placés sous mandat de dépôts et déférés à la MACA depuis le 6 novembre 2020 pour des faits présumés de “sédition, atteinte à l’autorité de l’Etat, trouble à l’ordre public, …” liés aux violences préélectorales d’août à octobre 2020.

Charlène ADJOVI