PUBLICITE


@Informateur.info- Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, a assuré, samedi à Yamoussoukro, que son parti est “prêt à conquérir le pouvoir d’Etat”, pour rebâtir la Côte d’Ivoire.
Devant de milliers de militants ayant répondu, massivement, à l’appel de la direction du Pdci pour ces ” journées d’hommage” à  Félix Houphouët-Boigny, fondateur du parti et  président ivoirien (1960-1993), Henri Konan Bédié a indiqué que “le Pdci est prêt à conquérir le pouvoir d’Etat pour rebâtir la Côte d’Ivoire”.
Pou l’occasion, il a appelé les militants de son parti à se mobiliser pour arracher le pouvoir d’Etat en 2020, dénonçant, au passage, “une dictature galopante”.
“Réveillons-nous pour dire non à cette dictature galopante. Nous sommes à un tournant décisif de notre combat. L’heure est grave”, a martelé M. Bédié, très critique avec le régime en place.
“Chers frères et sœurs nous assistons à des dérives dangereuses et totalitaires qui menacent notre chère République ; une République que nous avons bâtie patiemment dans la concorde. Chers concitoyens, ne cédons pas à la peur sinon nous serons complices et comptables de l’effondrement de la République qui protège et défend les valeurs de paix, de cohésion nationale indispensable à la vie dans notre nation », a fait remarquer l’ancien chef d’État ivoirien (1993-1999).
Il a adressé le tableau clinique du pays avec une “justice non impartiale”, une gouvernance “opaque”, un système sanitaire en “régression” avec une qualité de service médiocre, selon Henri Konan Bédié, épinglant la vie précaire des populations en dépit d’un “taux de croissance pompeusement annoncé” par les autorités d’Abidjan.

Généviève Madina

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment