Pascal Affi N’Guessan, président du FPI a appelé lundi les acteurs politiques à renoncer à la violence électorale. Il a par ailleurs proposé la signature d’un code de déontologie entre les candidats aux élections. « Il s’agira d’un code de déontologie entre les candidats pour s’assurer que tous les candidats vont respecter les résultats des élections, qu’aucun candidat ne fera appel à la violence et que pour une fois la Côte d’Ivoire va connaître des élections à l’issue desquelles le vainqueur sera salué par tous les vaincus et pourra donc se mettre au travail dans un environnement de convivialité et de sérénité, dans l’intérêt de notre pays », a-t-il expliqué. M. Affi qui tient un bout du Front populaire ivoirien a exhorté la CEI à prendre des dispositions pour que les élections soient totalement sécurisées et transparentes. Pascal Affi N’Guessan qui est pour le rapprochement opposition-gouvernement, s’est félicité de la reprise du dialogue entre les deux entités.

Le Bélier Intrépide