Quinze (15) personnes reconnues coupables d’attaques ‘’terroristes’’ par la justice égyptienne, ont été pendues ce mardi 26 décembre 2017, a annoncé une source sécuritaire.
Auteurs d’attaques terroristes visant des policiers ou des militaires dans la péninsule de Sinaï, au nord-est de l’Egypte, ces hommes ont été exécutés par pendaison dans deux (2) prisons du pays, où ils étaient incarcérés depuis leurs jugements.
Cette exécution collective est la plus lourde du pays, après celle du mois de mai 2015, où six (6) jihadistes avaient subi la peine de mort.
Soulignons par ailleurs que, depuis le début de l’année, la justice égyptienne a fait exécuter plus d’une quarantaine d’individus par pendaison.

Georges Kouamé