@Informateurinfo- Présente en Côte d’Ivoire depuis quelques jours, une délégation d’Hommes d’affaires de la ville de Bobo-Dioulasso a rencontré des responsables du Conseil des opérateurs économiques Burkinabés en Côte d’Ivoire (COEBCI).

Facilitée par la Chambre de commerce du Burkina Faso en Côte d’Ivoire, la rencontre a eu lieu à Marcory le mercredi 13 novembre 2019. A cette occasion, Moussa Ouédraogo, président du COEBCI a expliqué l’importance de l’organisation.

«Au sein de notre communauté, il manquait un cadre de concertation, de solidarité. Un cadre où on peut cultiver la fraternité», a-t-il déclaré avant de rappeler l’importance de la communauté burkinabé en Côte d’ivoire.

«Notre communauté en Côte d’Ivoire est très importante. Dans tous les domaines d’activités, il y a eu moins un burkinabé. Nous perdons beaucoup en divisions», a-t-il ajouté.

En présence de son Secrétaire général Issaka Kindo, du 1er vice-président Ilboudo Joseph dit St Jo et de M. Bonané, Secrétaire à la formation du COEBCI, Moussa Ouédrago a expliqué à la délégation venue de la deuxième ville du Burkina Faso les défis que comptent relever le COEBCI.

«Le COEBCI ambitionne de fédérer les énergies et être un cadre de solidarité et de partage d’expériences et de promotion», a signifié Moussa Ouédraogo.

Au nom de la délégation venue de Bobo-Dioulasso, Sikalo Harouna s’est dit heureux de l’existence du COEBCI qui apparait selon lui comme «un point focal en Côte d’Ivoire» pour les opérateurs économiques.

Exerçant dans divers secteurs d’activités, ces opérateurs économiques venus du Burkina Faso ont longuement échangé avec les responsables du COEBCI notamment, dans le cadre de partage d’expériences. Une collaboration entre les deux entités a par ailleurs été évoquée.

Abraham KOUASSI