Le ministre ivoirien de la communication, Bruno Koné, par ailleurs le porte parole du gouvernement, a annoncé au terme d’un conseil des ministres présidé par le président Alassane Ouattara, ce jeudi 14 décembre 2017, que les meneurs et tous les auteurs des perturbations des cours dans les lycées et collèges, intervenues ces derniers jours sur tout le territoire national, soient identifiés et sanctionnés de manière à servir d’exemple aux autres.
«Le Conseil condamne-t-il ces troubles à l’ordre public et demande que soient prises toutes les mesures permettant d’identifier et de sanctionner de manière exemplaire les meneurs et tous les auteurs des troubles enregistrés», a annoncé le Porte parole du gouvernement Bruno Koné. Précisant que ces perturbations sont de nature à impacter négativement les résultats scolaires et prennent «le contre-pied du thème de l’année scolaire : Civisme et engagement de tous pour une école de qualité».
Depuis le lundi 11 décembre 2017, des perturbations ont été enregistrées dans plusieurs établissements scolaires sur l’ensemble du territoire national. En effet, des actes de vandalisme, de destruction de biens publics et privés ainsi que d’agressions physiques sur des élèves et sur des personnels d’encadrement sont perpétrés dans l’intention d’empêcher le bon déroulement des cours. A l’origine de ces troubles, des messages électroniques relayés par certains médias, indiquant la volonté de certains élèves d’imposer des périodes de vacances plus longues, en ignorant celles officiellement fixées par le Ministère de l’Education Nationale.

Georges Kouamé