Exif_JPEG_420

Le président de la Confédération des Organisations de Consommateurs  de Côte d’ivoire (COC-CI), Doukoua Godé, dans cet entretien  qu’il a accordé à La Générale de Presse pose le diagnostic de la vie chère en Côte d’Ivoire.

LGP : Peut-on dire aujourd’hui que la crise des factures de la Compagnie Ivoirienne de d’électricité  (Cie) a connu son épilogue ?

Il y a une accalmie suite à l’appel lancé aux consommateurs. Comme nous l’avons dit dans nos négociations, il est important que le ministère du Pétrole et de l’Energie mette en place un cadre formel au sein duquel nous allons poursuivre les discussions concernant la problématique de l’augmentation du coût de la facture notamment du kilowattheure qui est une décision du gouvernement prise par arrêté signé par les ministres de l’Energie et du Pétrole , et celui des Finances etc.  Voir quels sont les aménagements qui doivent être faits au niveau de cet arrêté  pour aider les populations qui n’en peuvent plus.

LGP : Parlant des négociations,  Associations de consommateurs –Gouvernement, on a l’impression que vous n’êtes pas sur la même longueur d’onde avec les populations. En ce sens que l’étalement sur un an du paiement des factures ne semble pas être une solution mais un sursis….

Dans une négociation, il ya des acquis sur le champ, à cours, moyen et long terme. C’est dans ce sens  que nous avons obtenu le paiement sur une année de la facture querellée. Mais nous avons demandé la mise en place d’un cadre permanent afin que les experts au niveau des consommateurs et du ministère de l’Energie, ainsi que les autres acteurs puissent discuter du coût du kilowattheure qui, pour nous,  demeure assez élevé au regard du pouvoir d’achat des consommateurs. Il faut pousser les négociations puisque c’est un arrêté qui détermine les prix des kilowattheures appliqués par la CIE pour que certains aménagements puissent être portés au niveau de certains articles. Cela afin que le coût du kilowattheure puisse baisser et profiter à une catégorie de population.Lire la suite sur lageneraledepresse.net