@Informateur.info- Le nouveau Consul Honoraire de la République du Libéria au Burkina Faso, Soudré Dieudonné, sera installé, dans ses fonctions, ce lundi 28 septembre 2020 dans un grand complexe hôtelier de Ouagadougou, la capitale burkinabè.

Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années, disait le dramaturge et poète français, Pierre Corneille. A 43 ans bien sonnés, Soudré Dieudonné, aujourd’hui, un prospère opérateur économique ajoute une autre corde à son arc. Natif de Pouytenga, dans le Kouritenga, Soudré est un self-made qui est parti de rien pour trôner au-dessus d’entreprises florissantes dans le BTP (Transport routier-commerce) à travers sa société GESEB SA présente au Burkina (maison-mère), au Benin, au Libéria et en Côte d’Ivoire.

Alors que rien ne laissait présager un tel avenir et une telle réussite au jeune Soudré qui a connu une enfance au service de la famille entre les travaux champêtres et ceux de la bergerie. A 18 ans, le petit Dieudonné qui nourrissait, déjà, de grandes ambitions, s’initie au métier de menuisier auprès d’un tiers après avoir acquis quelques rudiments de comptabilité aux côtés d’un riche commerçant. L’adolescent nourrissait une foule de projets dans la tête. Il s’exerce à la soudure où la demande devient forte. Ainsi, commence l’épopée Soudré Dieudonné qui obtient des marchés de confection des tables blancs pour les écoles publiques de sa région.

Naturellement, il créa plus tard, le General Service du Burkina (GESEB), son entreprise qui ouvrit ses portes le 18 juin 2009 à Pouytenga, sa ville natale, en 2014 à Ouagadougou avant de créer des succursales en Côte d’Ivoire, au Bénin et au Libéria.

Élu consulaire à la Chambre de commerce, membre de l’Autorité de régulation de la commande publique (ARCOP), Soudré est, également, vice-président de la commission du développement des infrastructures et du partenariat public privé à la chambre de commerce du Burkina Faso.

C’est cet homme, marié et père de 5 enfants qui a pour devise Travail-humilité-foi, généreux dans l’âme qui sera installé, sous le 15h (GMT et heures locales) à l’hôtel Laico, dans ses fonctions de Consul Honoraire du Libéria au Burkina Faso. Les vœux de succès de Informateur.info accompagnent l’heureux élu dans cette nouvelle mission…diplomatique.

Jean-François FALL