@informateur.info- Les membres de l’opposition ivoirienne ne sont plus favorables à un dialogue politique mené par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. A l’occasion d’une conférence de presse organisée ce mardi 18 février 2020 au siège du PDCI-RDA, Maurice Kacou Guikahué a souhaité des échanges avec Alassane Ouattara.

« Nous demandons un dialogue direct avec le président de la République », a laissé entendre le Secrétaire exécutif du PDCI-RDA qui avait à ses côtés l’ancien ministre Assoa Adou, proche de Laurent Gbagbo.

Pour Guikahué, « Le gouvernement a fait la politique de la chaise vide. Il a fui le débat et est incapable de mener la discussion. On ne veut plus du gouvernement du Premier ministre Gon qui a échoué ».

Les partis d’opposition qui s’exprimaient au lendemain d’une réunion du dialogue politique conduite par Amadou Gon Coulibaly ont dénoncé le cotenu de la réunion du 17 février. En effet, selon Guikahué, au cours de la rencontre qui avait pour ordre du jour « validation et signature des accords », aucune lecture ni signature de document final n’a eu lieu.

Pour rappel, le dialogue politique porte principalement sur les conditions d’organisation de la présidentielle de 2020.

Steven IBRAHIM