@Informateur.info- En visite au Burkina Faso, la chancelière allemande, Angela Merkel, a appelé mercredi 1er mai à Ouagadougou, les pays européens à consentir plus d’efforts pour les pays du G5 Sahel (Mali, Mauritanie, Burkina Faso, Niger et Tchad), en première ligne contre les djihadistes.
«l’Allemagne a annoncé une aide de 46 millions d’euros qui devrait nous permettre de mieux prendre en charge la question sécuritaire dans le nord et l’est et conduire des actions qui aideront à renforcer la résilience des populations», a déclaré, le Président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré après une réunion avec les présidents, Ibrahim Boubacar Keïta (Mali), Mohamed Ould Abdelaziz (Mauritanie), Mahamadou Issoufou (Niger) et Idriss Deby (Tchad) et la chancelière allemande.
Angela Merkel devait rencontrer ce jeudi 2 mai 2019 des étudiants à l’université de Ouagadougou, avant de partir au Niger pour, la suite de sa mini-tournée sahélienne.

César KOUAME