PUBLICITE


@Informateur.info- Si les mouvements anti impérialistes attendaient une réponse de l’Exécutif du Faso relativement à leur demande du départ des forces militaires étrangères dont particulièrement celles françaises du pays, ils l’ont désormais.

En conférence de presse gouvernementale, jeudi 17 octobre 2019, la ministre en charge de la Solidarité, Laurence Marshall Ilboudo a été à la fois clair et ferme sur la question.

” Nous sommes un pays libre. Les acteurs qui estiment qu’il y a une force étrangère ont le droit de manifester. Les forces françaises interviennent pour aider notre pays. Il faut être clair là-dessus ”, laissait entendre, quelque peu amère sur le sujet la porte-voix du gouvernement. Laquelle exprimait ainsi un niet du pouvoir Roch Kaboré qui n’entend pas se séparer de l’appui français pour contrer l’hydre terroriste.

”L’insécurité est partout que ce soit à Ouagadougou, à New York, à Istanbul ou à Bruxelles, aucune ville n’est épargnée. Il faut arrêter de faire comme si le Burkina est le seul pays qui vit les attaques”, reprochait d’un air agacé celle qui pourtant passe dans l’opinion pour une colombe.

Alfred SIRIMA

Correspondant Informateur.info

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment