@Informateur.info- En pénétrant, le vendredi 17 juin 2021, au Palais de Kosyam pour participer au Dialogue Politique j’ai eu de la tristesse et le cœur serré en apercevant les armoiries du Burkina Faso, placées au fronton du palais pour accueillir les occupants et les visiteurs. Tout un symbole qui fait la fierté du Burkinabè.

En me rapprochant du bâtiment j’ai tout simplement découvert, les larmes aux yeux, que les armoiries avaient subi une dégradation telle qu’elles n’existent plus. On ne voit plus rien et même que la couleur rouge du drapeau est devenue noire. Vous pouvez aller constater vous-même.

Fort de l’adage qui dit que « Quand la termitière vit, elle ajoute de la terre à la terre et que nos ancêtres complètent en disant que « quand on est incapable d’ajouter un plus à ce qu’on vous a légué, au moins faites tout pour le maintenir en l’état ».
Monsieur Le Directeur de Cabinet du Président du Faso, faites quelque chose rapidement pour l’image de notre chère patrie, le Burkina Faso, le dénominateur commun à nous tous.

Ouagadougou, le 20 juin 2021
Ablassé Ouédraogo
Président du Faso Autrement