@Informateur.info- Alors que le monde continue de subir les effets de la pandémie du Coronavirus, Andriy Rajoelina, président malgache a annoncé en grandes pompes, le lundi 20 avril 2020, que les scientifiques de son pays ont mis au point un remède préventif et curatif contre le Covid-19. Fait à base de plantes médicinales dont l’artemisia, ce remède dénommé Covid-Organics qui se présente sous la forme d’une tisane a été bu à grande gorgée par le chef de l’Etat à l’occasion d’une cérémonie.

Cette annonce a suscité d’importantes réactions au sein notamment de la communauté scientifique. Pour l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), il «n’existe pas de preuves» de l’efficacité de ce remède. L’agence onusienne a même déconseillé sa consommation.
Cette position prend le contre-pied de nombreuses populations africaines qui voient en cette sortie de l’OMS une volonté de tuer une initiative venue du continent considéré comme le moins avancé de la planète.

Avec cette polémique, la grande île est désormais attendue au tournant. Avec 121 cas confirmés, 58 guéris et 0 décès lié au coronavirus, Madagascar doit désormais prouver au monde entier l’efficacité du produit qui est actuellement distribué en grande quantités à travers le pays.
Dans les semaines à venir, l’évolution de la maladie sur la grande Ile sera scrutée pour avoir la confirmation de ce qui serait un véritable pied de nez aux grandes firmes pharmaceutiques.

Lors de la présentation du produit, le chef de l’Etat malgache a assuré que le Covid-organics «donne des résultats en sept jours». Il est cependant important de noter que l’artemisia a déjà été utilisée en Chine dans le cadre de traitement du SRAS.Le salut du monde viendra-t-il de Madagascar? Réponse dans quelques semaines.

Steven IBRAHIM