@Informateur.info- Le ministre de la Communication et des Médias,  Sidi Tiémoko Touré,  porte-parole du gouvernement,  a réagi à l’arrêt de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP) recommandant à la Côte d’Ivoire de surseoir au mandat d’arrêt international émis contre Guillaume Soro. 

Pour le ministre Touré “le Gouvernement n’a pas de commentaire à faire sur cette décision. Ce qu’il faut toutefois relever, c’est que les procédures engagées par la Justice ivoirienne restent en cours”, a-t-il posté, jeudi, sur la page officielle Facebook du Porte-parolat du gouvernement ivoirien, précisant que “tout autre propos” à lui attribuer sur ce sujet “relève de la pure invention”.

Geneviève MADINA