@Informateur.info- Les réactions se succèdent pour compatir à la douleur peuple ivoirien, vingt-quatre heures, après le décès inattendu du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, candidat désigné du parti au pouvoir pour la présidentielle du 31 octobre 2020.

Ainsi, le président français, Emmanuel  Macron ” s’associe à l’immense tristesse” de son homologue ivoirien,  Alassane Ouattara et “présente ses condoléances  au peuple ivoirien et à la famille du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly “, rapporte, jeudi, un communiqué de l’Élysée, parvenu à Informateur.info, saluant ” la mémoire et le dévouement d’un grand serviteur de la Côte d’Ivoire, artisan de son redressement économique et ami fidèle de la France”.

Dans ce moment de deuil, poursuit M. Macron, “la France exprime sa solidarité indéfectible envers la Côte d’Ivoire et son peuple et continuera à s’engager à ses côtés, sur la voie de la paix et de la réconciliation “, conclut l’Élysée. 

Pour rappel, Amadou Gon Coulibaly (61 ans) a succombé,  mercredi en début d’après-midi à  un malaise dans une clinique abidjanaise après avoir pris part, dans la matinée, à un Conseil des ministres au Palais présidentiel sous la présidence du chef de l’État, Alassane Ouatara.

Geneviève MADINA