PUBLICITE


Le principal accusé, Djiré Abdoul Aziz, dans l’affaire du décès du petit Excell Konan, et son vigile, arrêtés par la police pour les besoins de l’enquête en cours, ont été déférés dans la soirée du vendredi 29 juin 2018, à la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA).
«Interpellés, Djiré Abdoul Aziz et le vigile de la résidence Coulibaly Zandie ont été déférés au parquet ce jour. Une information judiciaire a été ouverte contre eux, pour les chefs d’accusation d’homicide involontaire prévu et puni par l’article 353 du code pénal», a indiqué le procureur de la République, Richard Christophe Adou dans un communiqué.
A en croire le procureur Richard Adou, les résultats partiels de l’autopsie requise par le parquet, indiquent que la mort du petit Excel Konan «était consécutive, sous réserve d’examens complémentaires, à une asphyxie mécanique liée à une noyade vitale récente, en l’absence de toute trace de lésion traumatique».

Pour rappel, le petit Excell Konan âgé de 3 ans, a été retrouvé mort le mercredi 20 juin dernier dans la piscine de la résidence de M. Djiré Abdoul Aziz à Marcory, une commune d’Abidjan.

Yannick Kobo

 

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment