Feu Salif Diallo

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a décrété, ce mardi 22 août un deuil national de soixante-douze (72)  heures au Burkina Faso. Ce deuil qui prend effet à compter du mercredi 23 août court jusqu’au vendredi 25 août 2017 à minuit. Cette décision fait suite au décès du Président de l’Assemblée Nationale, Salif Diallo.

Pour rappel, le président de l’Assemblée Nationale du Burkina Faso est décédé dans la nuit du vendredi au samedi 19 août dernier à Paris en France.

Le communiqué précise, par ailleurs, que durant ces trois jours de deuil national, tous les drapeaux devraient être «mis en berne sur tous les édifices publics et dans les représentations du Burkina à l’étranger». Mais aussi, «les réjouissances populaires», ainsi que «les manifestations à caractère récréatif et festif sont interdites» sous toutes leurs formes.

Georges Kouamé