@Informateur.info- Le président sénégalais Macky Sall a rendu hommage à son compatriote Pape Bouba Sall, ex-international, décédé dimanche en France, à l’âge de 42 ans, parlant d’un footballeur “respecté” de tous.

“Le décès de Pape Bouba Diop est une grande perte pour le Sénégal. Je rends hommage à un bon footballeur, respecté de tous pour sa courtoisie et son talent, nous rappelant fièrement l’épopée des Lions en 2002. Je présente mes condoléances émues à sa famille et au monde du football”, a tweeté le chef de l’Etat sénégalais.

L’ancien milieu de terrain sénégalais décédé des suites d’une longue maladie était de la campagne 2002 de la Coupe du monde de football au Japon et en Corée du Sud. Auteur de l’unique but victorieux des Lions du Sénegal face à la France (1-0) en match d’ouverture de la compétition, Pape Bouba Diop marquera, par la suite, les esprits en inscrivant deux autres buts face à l’Uruguay (3-3) pour être le meilleur buteur, avec trois réalisations, du Sénégal lors de ce mondial.

Après ses débuts au Jaraaf de Dakar, Papa Bouba Diop s’envole pour l’Europe, à 21 ans, précisement en Suisse où il est sacré champion avec le club Grasshopper Zürich en 2001. Année où il honore sa première sélection avec les “Lions” du Sénégal avec lesquels il totalise 63 capes. En 2002, Bouba Diop rejoint la France où il évolue au RC Lens en janvier 2002 pour terminer à la deuxième place du championnat français qualificative pour la Ligue des champions. Le Sénégalais poursuit ensuite sa carrière en Angleterre où il remporte la coupe nationale avec Portsmouth en 2008, après des débuts à Fulham.

Depuis sa retraite sportive en 2013 en Angleterre, Pape Bouba Diop vit au nord de la France, à Arras, près de Lens où il s’est éteint ce dimanche.

Geneviève MADINA