@Informateur.info- Le Front populaire ivoirien (FPI, opposition), le parti de l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, perd en Amadou Gon Coulibaly, un “ancien compagnon” de l’aventure du Front républicain (alliance FPI-RDR en 1995), écrit le Secrétaire général, Assoa Adou, dans le communiqué de compassion, transmis, jeudi, à Informateur.info.

La direction du parti qui a appris avec “consternation” et une vive “émotion”, le le “décès inattendu” du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, mercredi après- midi, “s’incline avec respect devant la mémoire du grand serviteur de l’Etat qu’a été l’illustre disparu”, écrit Assoa Adou, rappelant que “le Premier ministre Amadou Coulibaly a été un compagnon politique du président Laurent Gbagbo dans le cadre du Front Républicain, du temps de feu Djéni Kobinan (ndlr: 1er Secrétaire général du RDR)”.

“Il a été aussi membre de son gouvernement, en qualité de ministre de lAgriculture. Au plan familial, il est bon de souligner que Monsieur Amadou Gon Coulibaly était le neveu du ministre Issa Malick Coulibaly, Vice-président du FPI et de feu Laciné Gon Coulibaly qui fut aussi un proche collaborateur du Président Laurent Gbagbo”, rappelle, encore, Assoa Adou.

De fait, “la disparition du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly est donc ressentie par le président Laurent Gbagbo comme celle d’un ancien compagnon, d’un ancien collaborateur et d’un frère”, fait remarquer le secrétaire général du FPI dont le parti et son président “s’associent pleinement à la douleur qui étreint sa famille biologique, son épouse, ses enfants et sa famille politique”, en cette douloureuse période.

Par ailleurs, “Le Front Populaire Ivoirien présente à la Grande famille Péléforo Gon Coulibaly, dans toutes ses composantes, à la famille politique du défunt, au Gouvernement ainsi qu’au peuple de Côte d’Ivoire, ses condoléances les plus attristées et leur exprime toute sa compassion pour cette affligeante épreuve”.

Geneviève MADINA

.