@Informateur.info- Décédé, jeudi à Abidjan, des suites de maladie, Sayouba Lompo, délégué au Conseil Supérieur des Burkinabè de l’Extérieur (CSBE), a été conduit, ce vendredi, à sa dernière demeure. Il repose, à jamais, au cimetière de Koumassi, commune au sud de la capitale économique ivoirienne.

Après la levée de corps à la morgue de Port-Bouët, en présence d’une foule nombreuse de parents, amis, collaborateurs et connaissances dont le Consul général du Burkina à Abidjan, Nana Benjamin, des secrétaires généraux du CDP, Dramane Sawadogo et du MPP Inoussa Sankara, c’est la mosquée de Gonzagueville, dans la commune de Port-Bouët qui a accueilli la dépouille pour la prière mortuaire.

Dans son prêche, le guide religieux a loué les qualités humaines, ici bas, de Sayouba Lompo avant d’implorer Allah (Dieu) de l’accueillir dans son royaume céleste.

Après quoi, le long cortège funèbre s’est ébranlé vers le ciment de Koumassi où le corps sans vie du délégué CSBE a été porté en terre sous le coup de 14h laissant des parents et amis inconsolables.

Charlène ADJOVI