PUBLICITE


Informateur.info-Les chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO ont décidé d’assurer le respect du résultat de l’élection présidentielle en Gambie, et de garantir la sécurité et la protection du Président-élu, M. Adama Barrow. Pour  l’accomplissement de cette tâche, deux présidents africains ont été indexés en tant que médiateurs le samedi dernier. Il s’agit « des Présidents Muhammadu Buhari du Nigéria et John Dramani Mahama, du Ghana qui le secondera dans cette tâche », lit-on dans le communiqué final,de la cinquantième session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, dont nous avons reçu copie. Cette note d’information qui annonce la présence effective ‘’de tous les Chefs d’État  à l’investiture du Président-élu, prévue pour le 19 janvier 2017’’,appelle au respect  de la volonté exprimée par le peuple lors du scrutin qui s’est tenu le 1er décembre 2016.

A la cérémonie d’ouverture à laquelle a pris part le président de la République ivoirien (Alassane Ouattara), plusieurs interventions ont essentiellement porté sur la paix, la sécurité et la stabilité dans la sous-région.

Marina Kouakou (Sercom Présidence)

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment