@Informateur.info- Face aux coupures prolongées et récurrentes de l’électricité sur l’ensemble du territoire, le groupe parlementaire Pdci-Rda a introduit une requête auprès du président de l’Assemblée nationale aux fins de transmettre une correspondance invitant le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, à bien vouloir se prêter à l’exercice constitutionnel de la « Question Orale Avec Débat ».

L’annonce a été faite, lundi à la Maison du Pdci-Rda à Cocody, par la vice-présidente dudit groupe, chargée de la veille stratégique et porte-parole, Yasmina Ouégnin, lors d’un point-presse.

Pour la députée de Cocody, eu égard, à “l’ampleur des désagréments et des préjudices constatés, les Ivoiriens et les Ivoiriennes sont en droit d’attendre du Gouvernement, non seulement des explications sur cet état de faits, mais surtout des réponses durables aux dysfonctionnements rencontrés par les services privés ou publics, en charge de la
production et de la distribution d’énergie électrique”, a-t-elle justifié l’initiative de son groupe parlementaire.

“C’est donc par devoir à l’égard de nos mandants, mais sans acrimonie, que nous initions cette procédure parlementaire qui nourrit la transparence et contribue à situer les responsabilités”, a poursuivi Yasmina Ouégnin, espérant vivement que “le Gouvernement sera disposé à donner les informations nécessaires à même d’apaiser nos concitoyens, et nous souhaitons par ailleurs que les solutions soient identifiées et mises en œuvre dans les meilleurs délais, pour que les braves populations de notre pays retrouvent la normalité de leur quotidien”, a-t-elle insisté.

Dépuis fin avril, un déficit de production d’électricité plonge le pays dans le délestage, obligeant l’unique compagnie nationale de commercialisation de l’électricité (CIE) à rationner la fourniture dans les ménages et entreprises.

Geneviève MADINA