@Informateur.info- Le bicephalisme à la tête du club vert et rouge est, désormais, un mauvais souvenir pour les Membres associés mobilisés (MAM), l’appelation des supporters de l’Africa Sport qui ont pris d’importantes décisions, dimanche, à l’issue d’une assemblée générale extraordinaire tenue au Palais de la Culture à Treichville.

Au nombre de celles-ci, “le blâme définitif à Vagba Alexis avec réactivation des sanctions antérieures qui le frappaient et suspendues suite à un accord de collaboration avec Bahi Antoine”, “Bahi Antoine est prié de se tenir à l’écart de la présidence du club”, le temps de “la transition” qui sera mise en place “pour un délai qui n’excède pas quatre mois pour organiser une Assemblée générale élective”, sous la conduite du président honoraire du club, Me Cheickna Sylla qui a salué les assises du Palais de la Culture via une déclaration lue par Saki Guitembert, président délégué du club présent à l’AG.

Depuis deux saisons, Vagba Alexis et Bahi Antoine se disputent la présidence de l’Africa Sport d’Abidjan. Pour Me Cheickna Sylla, “l’heure n’est plus à la parole mais aux actes. Aussi, un comité adh’oc procédera, dès la semaine prochaine à l’audit du club (…)”, écrit-il dans son adresse aux MAM, tirant ainsi les conséquences de “toutes les correspondances envoyées à M. Vagba Alexis qui sont restées, à ce jour, sans suite. Et pour être honnête, notre patience et notre tolérance ont atteint leurs limites”, a justifié Me Cheickna Sylla, au nom du Comité des Anciens.

Face au spectre de la relégation en division inférieure (Ligue 2) du fait de cette crise de leadership, les supporters de l’Africa ont organisé, ce dimanche donc, une assemblée générale extraordinaire presidée par le Vice-président des supporters, Menegnan Emile qui avait à ses côtés le président délégué du club, Saki Guitembert, le Vice-président des supporters, le Secrétaire national à l’animation Zon Gaston Lahouille qui a lu les différentes résolutions, le Vice- président chargé des relations extérieures, Zameya Anderson, le Secrétaire national à la mobilisation, Adolphe Konan et de Pascal Kouassi N’dri, représentant le président des anciennes gloires du club, Joseph Gnankoury.

Ces décisions, selon M. Menegnan, seront notifiées par procès-verbal au Comité des Anciens pour leur exécution afin de “sauver l’Africa qui court vers la relégation en Ligue 2”. Actuellement ni Vagba Alexis ni Bahi Antoine ne peut qualifier de joueurs pour le club en Ligue 1. Le Comité de normalisation de la FIF ayant retiré le code TMS à Vagba Alexis tant qu’une solution ne soit trouvée à la crise.

Charlène ADJOVI