@Informateur.info- Avec 364 cas confirmés au covid-19, 18 morts et 108 cas de guérison à ce jour, la lutte contre la pandémie du coronavirus au Burkina Faso enregistre de plus en plus au niveau départemental une mobilisation des cadres.
C’est le cas à Pouytenga, où le concept «Agissons pour nos villages» lancé par un jeune opérateur économique de la province, afin que les villages ne soient pas lésés dans le cadre de la prévention contre le covid-19 au profit des grandes villes, suscite l’adhésion.

En effet, après les sociétés Fortune Moto, Sabima Africa, c’était le tour de Sonaf BTP de l’homme d’affaires Guibrina Naré de faire parler son cœur par ces temps de grandes inquiétudes sanitaires.

Le don composé d’une dizaine de thermo flash infra rouge, des cartons de gels hydro alcooliques, des fontaines lave mains et des masques a été remis, ce lundi 06 avril 2020, aux centres médicaux de Pouytenga, de Koupela et dans les villages de Goughin, de Lessogtenga, et de Wedgo-Bokin par M. Traoré Haadiy responsable des travaux publics, représentant le Pďg de Sonaf BTP.

Connu pour ses nombreuses actions sociales au Burkina  Faso, le Pdg de Sonaf BTP a par la voix de son représentant indiqué, à l’occasion de ce don, apporter sa modeste contribution à la lutte contre le coronavirus.

Le souhait de Guibrina Naré, selon M. Traoré Haady, est que la chaine de solidarité à l’endroit du personnel médical et des populations ne s’arrête pas avant que le Covid-19 ne soit totalement vaincu au Burkina Faso. 

Alfred SIRIMA