@Informateur.info- Fermé le 25 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19, Rood Woko, le marché central de Ouagadougou est autorisé à rouvrir ses portes aux commerçants et aux usagers ce lundi 20 avril 2020.

La décision de fermeture, faut-il le préciser, avait été prise par le gouverneur de la région du Centre et concernait aussi les bars, les maquis et les restaurants qui ne servent désormais que les plats et boisson à emporter.

Ce lundi 20 avril, seul le marché central va d’abord ouvrir ses portes si l’on en croit Salifou Nikiéma, président du Conseil national de l’économie informel. M. Nikiéma a tenu à préciser, sur le plateau de BF1 dont il était l’invité ce dimanche, que les choses ne seront plus comme avant dans ce marché.

«Les douze portails d’accès au marché central seront dotés de dispositifs de lavage de main. Personne n’y entrera sans avoir lavé les mains et sans un cache-nez», a-t-il annoncé.

Le président du Conseil national de l’économie informel a, par ailleurs, indiqué que 500 jeunes volontaires mis à leur disposition par le ministère de la jeunesse aideront les commerçants à faire la veille sanitaire et au respect des mesures barrières.

La mairie de Ouagadougou, faut-il le rappeler, avait profité de la fermeture des marchés (plus d’une trentaine au total) pour initier le 31 mars dernier une opération de désinfection des lieux.

Le marché central de Ouagadougou ouvre donc ses portes ce lundi après avoir été désinfecté avec un marquage d’aide à la distanciation.

Alfred SIRIMA