@Informateur.info- Dans le cadre des actions sociales de lutte contre la maladie à  coronavirus (Covid-19), le Conseil des opérateurs économiques Burkinabè en Côte d’Ivoire (Coebci) a remis, lundi dans l’enceinte du Consulat général d’Abidjan, à l’Ambassadeur du Burkina Faso en Côte d’Ivoire, SEM Mahamadou Zongo, un chèque de 5.051.000 FCFA, pour le compte du ministère burkinabé de la Santé.

Pour le donateur, Moussa Ouédraogo, Président du Coebci, accompagné d’une forte délégation du Conseil,  il s’agit d’une modeste contribution de son organisation aux efforts des autorités sanitaires Burkinabè dans la lutte contre la propagation de la Covid-19.

Le président Moussa Ouédraogo a expliqué qu’après le soutien à hauteur  de 5 millions FCFA à l’état de Côte d’Ivoire le 21 avril 2020 dans le cadre la lutte contre cette pandémie,  “c’est un devoir pour le Coebci de répondre à l’appel à la solidarité nationale lancé par la mère patrie”.

C’est pourquoi, outre le chèque offert au ministère de la santé du Burkina Faso, le Coebci, ne voulant pas faire les choses à moitié, a, également, fait un don de matériels sanitaires et de protection (rouleaux essuie-tout, seau à robinet d’eau, cache-nez) d’une valeur de 1.500.000 FCFA à la Représentation diplomatique et consulaire du Burkina Faso en Côte d’Ivoire.Soit des dons d’un montant global de 6.551.000 FCFA réceptionnés par l’Ambassadeur Mahamadou Zongo et le Consul Général du Burkina à Abidjan, Benjamin Nana.

En retour, Mahamadou Zongo s’est réjoui de cette grande marque de solidarité à l’égard “non seulement de nos frères au Burkina Faso mais aussi de ceux qui résident en Côte d’Ivoire à travers les dons à l’Ambassade et aux Consulats sans oublier nos autorités du pays d’accueil “.

“Je salue à sa juste valeur l’initiative du Coebci qui en cette période de coronavirus,  manifeste, éloquemment, sa solidarité envers tous. La preuve que quand on est organisé, on peut faire de belles et grandes”, a félicité l’Ambassadeur Zongo non sans prodiguer de sages conseils au Coebci en l’exhortant à poursuivre ses objectifs dans “la fraternité et la solidarité”.

Geneviève MADINA