@Informateur.info- Quelques 753 personnes dont 86 à Abidjan et 667 à l’intérieur du pays, ont été interpellées pour violation du couvre-feu instauré depuis le 24 mars 2020, pour lutter contre la propagation de la maladie à coronavirus (Covid-19), annonce la Police nationale. 

A ce bilan, s’ajoutent 274 personnes assistées soit 202 à Abidjan et 72 à l’intérieur  ainsi que 273 engins mis en fourrière  dont 94 à Abidjan et 179 à l’intérieur du pays.

Pendant cette période,  la Police a procédé à  l’enlèvement de 48 corps (décès naturel à domicile) dont 43 à Abidjan et 5 à l’intérieur.

Toutefois, la Police observe que “depuis une semaine, les Ivoiriens ont pris conscience des effets néfastes du coronavirus et respectent la mesure du couvre-feu” avec le nombre décroissant 

de personnes interpellées pour violation du couvre-feu sur l’ensemble du territoire national. Au contraire, “des activités d’assistance aux personnes en détresse, aux services techniques, aux entreprises de téléphonie mobile, les dépannages de véhicules s’accroissent”, souligne la note d’information de la Direction générale la Police nationale. 

Par ailleurs, “la poursuite des missions de sécurisation des personnes et des biens permet d’interpeller de nombreux malfrats, des délinquants et de démanteler des réseaux de trafiquants de drogues”, fait remarquer document, précisant qu’à “l’heure du couvre-feu, les domiciles tout comme les biens commerciaux sont protégés”. 

“Le Directeur Général de la Police Nationale a instruit tous les services de Police, notamment les Commissariats de Police à l’effet de mener des activités de sensibilisation, par le biais des Comités Consultatif d’Éthique ( CCE), auprès des populations de sorte à les amener à la bonne application des mesures barrières pour freiner la propagation du Covid19”, conclut le texte.

Geneviève MADINA