@Informateur.info- La pandémie a déjà détruit 255 millions d’emplois à temps plein, selon l’Organisation internationale du travail (OIT). L’OIT voit tout de même la lumière au bout du tunnel. Mais elle prévient que la reprise pourrait creuser encore plus les inégalités si elle n’est pas faite correctement.

Les heures travaillées ont baissé de près de 9 % en 2020 dans le monde. C’est quatre fois plus que pendant la crise de 2009. Cela regroupe toutes les heures perdues avec les fermetures de magasins, les baisses d’activité et le chômage partiel.

L’OIT s’inquiète du nombre important de personnes qui ont même quitté le marché du travail, notamment celles qui ne peuvent plus chercher un emploi à cause des mesures de restrictions imposées un peu partout. Lire la suite sur Rfi.fr