@Informateur.info- En pleine campagne pour les élections législatives du 6 mars prochain, le Ministre Kobenan Kouassi Adjoumani qui avait été secoué il y a juste quelques semaines par le rappel à Dieu brutal de sa grande sœur vient d’être encore durement éprouvé par le deuil.

En effet le Porte-parole Principal du RHDP au four et au moulin dans tous les départements de la région du Gontougo pour faire gagner son parti, le RHDP, a perdu son frère aîné Adou Kouamé Bruno, celui qui fut pour lui un second père après le décès de leur géniteur en 1968.

Fondateur d’établissements, M. Adou Kouamé Bruno, passionné de Dieu, était un serviteur infatigable du Christ et de l’Eglise catholique, qui s’inspirait de l’évangile dans tous les choix et décisions de sa vie. Il était la personne ressource auprès de qui l’Eléphant du Zanzan se réarmait moralement et spirituellement chaque fois qu’il prenait des coups dans son combat politique.

A l’annonce de ce terrible deuil, toutes les populations du Gontougo et de ses environs ont déferlé sur la principauté d’Amanvi, son village natal, pour lui traduire leur compassion et leur soutien. Mais surtout pour lui dire qu’il n’avait plus à faire campagne parce qu’elles se proposent de prendre le relais dans leurs localités respectives.

Le Ministre Adjoumani qui a observé un jour de trêve s’est dit très touché par cette marque d’affection et de sympathie et a tenu à les en remercier du fond du cœur avec la promesse, en bon guerrier, de reprendre, dès mardi matin, le combat pour le triomphe de tous les candidats RHDP du Gontougo.

Sercom