Informateur.info-Officiellement ouverte le 09 octobre dernier, la campagne présidentielle ivoirienne prend fin, ce vendredi 23 octobre à 00heure. Durant deux semaines, les huit candidats dont le président sortant auront mené une campagne paisible. Chacun avec les moyens de ses ambitions. On  a vu comme à l’accoutumée des clubs de soutien ressusciter pour soutenir certains candidat à cette présidentielle. La palme des clubs de soutien est revenue au candidat Alassane Ouattara. Comprenez que le soleil brille de ce côté.

Mais contrairement à la présidentielle d’octobre 2010, les étrangers se sont tenus bien loin de cette campagne et de ses acteurs. Il ne s’est trouvé aucun esprit profiteur du genre Kima Emile pour s’afficher publiquement et entraîner des non ivoiriens dans cette élection au profit d’un candidat. Quand bien même les étrangers, soupçonnés à tord ou à raison d’être des pro-Ouattara auraient eu de bonnes raisons de lui rendre hommage pendant cette campagne. La vérité, c’est que la Côte d’Ivoire n’est plus en crise. Mieux, l’étranger qui vit désormais une totale liberté (Plus de tracasserie ni de stigmatisation) dans le respect des lois ivoiriennes sait désormais sa place dans la société ivoirienne. Que ceux qui sont appelés à voter ce 25 octobre aillent le faire et que ceux qui n’en sont pas concernés s’abstiennent.

Sir Alfred