Photo d'Archives

@Informateur.info- Une nouvelle attaque de la position mixte armée et gendarmerie de la localité de Kafolo au Nord ivoirien, à la frontière ivoiro-burkinabé, a fait, dans la nuit de dimanche à lundi, quatre morts, a-t-on appris de sources concordantes dans la capitale économique ivoirienne.

Selon ces sources, l’attaque qui n’est pas encore revendiquée, a causé la mort de quatre personnes, notamment, deux assaillants et deux soldats de l’armée ivoirienne qui a confirmé l’attaque via sa page officielle Facebook ajoutant que “des opérations de ratissage” sont en cours dans la zone et promettant, également, “des détails”.

Pour rappel, une première attaque de Kafalo dans la nuit du 10 au 11 juin 2020, avait coûté la vie à “12 militaires et un gendarme”, selon le bilan établi par les autorités ivoiriennes, attribuant cette attaque à des djihadistes.

Geneviève MADINA