@Informateur.info- La solidarité avec les déplacés internes au Burkina Faso se poursuit au sein de la diaspora burkinabè en Côte d’Ivoire. En effet, un opérateur économique burkinabè résident à Divo, interpellé par le sort de ses compatriotes rendus vulnérables du fait du terrorisme au Burkina Faso a remis, mardi 5 mai 2020, un chèque de 10 millions FCFA à la Représentation diplomatique et Consulaire du Burkina Faso en Côte d’Ivoire au profit des personnes déplacées.

A(re)lire Burkina/Terrorisme: Plus de 2 milliards déjà investis pour l’assistance à 480.000 déplacés internes

Le donateur n’a pas souhaité, selon nos informations, que son identité soit révélée. Sa foi musulmane ne lui permettant pas de faire une communication autour d’un geste de solidarité qui, de surcroît intervient, en plein temps de ramadan.

Le chèque a été réceptionné par l’ambassadeur du Burkina Faso en Côte d’Ivoire, Mahamadou Zongo, au nom de la Représentation diplomatique et consulaire du Burkina Faso en Côte d’Ivoire.

Déjà, le 13 décembre 2019, la communauté burkinabè de Grand-Lahou remettait au Consulat Général du Burkina Faso à Abidjan la somme de un million cent vingt mille francs CFA.

A(re)lire Frontière ivoiro-burkinabè: Comment le terrorisme a changé le dispositif sécuritaire

Officiellement, ce sont 11.120.000 FCFA que la diaspora burkinabè en Côte d’Ivoire a cotisé à ce jour au profit des déplacés internes au Burkina Faso par le truchement de la Représentation diplomatique et consulaire. Fait remarquable, c’est que ces gestes de solidarité proviennent de l’intérieur et non d’Abidjan.

Le Conseil des opérateurs économiques burkinabè en Côte d’Ivoire (Coebci), profitant d’un séjour à Ouagadougou en juillet 2019, avait également fait un important don en vivres aux déplacés internes.

Faut-il le rappeler, le Burkina Faso enregistre près de 800.000 déplacés internes du fait du terrorisme. Une situation inédite depuis la proclamation de son indépendance le 05 août 1960.

Jean François FALL