Guillaume Soro

Le  président de l’Assemblée Nationale, Guillaume Soro, est en butte à la méchanceté mais aussi à l’ingratitude de ses alliés  du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), alliance politique dont il a largement contribué à l’accession au pouvoir d’Etat.

Dire que Guillaume Soro n’est plus en odeur de sainteté non seulement au sein du Rassemblement des Républicains (RDR), formation politique dont il se réclame en tant que représentant de la Nation, mais également au RHDP, la coalition au pouvoir, serait un doux euphémisme. Et pour cause. Depuis quelque temps, l’on assiste à ce qui ressemble à un acharnement contre l’ancien Premier ministre d’Alassane Ouattara. Aussi, par glissements insensibles est-il poussé à la marge du cercle du pouvoir. C’est comme si, ses adversaires, craignant sans doute de l’affronter ouvertement, avaient décidé de procéder par petites touches à l’effet de l’avoir à l’usure. C’est d’abord au niveau du protocole d’Etat qu’il subit quelques vexations ; comme ce jour où, venant d’un voyage à l’extérieur, son avion a dû attendre que celui du Premier ministre Daniel Kablan Duncan atterrisse en premier ! Son entourage en a été outré mais Guillaume Soro, stoïque, a accueilli cette avanie d’un front égal. Il en a vu d’autres ! Lire la suite sur lageneraledepresse.net